RGREEN INVEST annonce la création de son tout premier fonds dédié au continent africain : AFRIGREEN (sous réserve d’une extension d’agrément en cours auprès de l’AMF).[1] Ce premier fonds à impact de RGREEN INVEST a une double vocation :  d’une part, accompagner les PME et ETI africaines dans la réduction de leur facture énergétique et leur dépendance au diesel ; d’autre part, accélérer la transition énergétique en augmentant la pénétration du photovoltaïque sur le continent africain.

RGREEN INVEST s’associe à Alexandre Gilles et Olivier Leruste, spécialistes des projets d’énergies renouvelables dans les pays émergents, pour créer une entité dédiée, ECHOSYS INVEST, qui conseillera le fonds.

« AFRIGREEN est la suite logique du développement de RGREEN INVEST : ce fonds s’inscrit dans la lignée de notre stratégie d’internationalisation tout en étant en parfaite adéquation avec notre mission d’adaptation de la société au changement climatique au bénéfice de l’environnement, des populations locales et des territoires », commente Nicolas Rochon, Président fondateur de RGREEN INVEST.
« A date, très peu de fonds proposent de financer des projets sur le continent africain par la seule dette senior : des premiers investisseurs ont déjà manifesté leur intérêt pour AFRIGREEN, nous sommes confiants pour l’avenir », conclut-il.

« Depuis des années, nous cherchons la meilleure manière d’accélérer les investissements dans les énergies renouvelables, en particulier dans les régions où l’accès au capital est plus restreint, comme l’Afrique sub-Saharienne », indique Olivier Leruste. « AFRIGREEN est un fonds destiné spécifiquement aux projets qui ne parviennent pas à attirer les bailleurs de fonds traditionnels du fait de leur taille, tout en respectant les critères habituels de rigueur en termes de structuration et de financement », ajoute-t-il.

Un objectif de collecte fixé à 100 millions d’euros

AFRIGREEN vise la création d’un portefeuille diversifié de 20 à 30 investissements avec un ticket moyen de 4 millions d’euros. Un premier closing est programmé fin janvier 2022 afin de pouvoir, comme RGREEN INVEST s’y attache pour chacun de ses fonds, engager rapidement les montants levés.

La vocation d’AFRIGREEN : apporter des financements aux projets d’énergies renouvelables du secteur commercial et industriel en Afrique de l’Ouest et Afrique centrale.

Le fonds, qui offrira exclusivement des instruments de dette senior (prêts en direct, dette obligataire et opérations de crédit-bail), financera le plus souvent des infrastructures combinant photovoltaïque et stockage d’énergie par batterie. L’objectif est d’éliminer ou de réduire au maximum les sources d’énergies fossiles et d’équiper les entreprises et industriels alimentés aujourd’hui pour la plupart en énergies carbonées. La stratégie répond également aux objectifs d’investissement des investisseurs institutionnels dont les capacités de financement direct ne sont pas adaptées aux projets de taille moyenne. L’ambition d’AFRIGREEN est de cibler en premier lieu les régions où la fiabilité du réseau électrique n’est pas satisfaisante et les prix de l’électricité élevés, en particulier en Afrique centrale et de l’Ouest.

Des exigences accrues en matière d’ESG : AFRIGREEN, premier fonds à impact de RGREEN INVEST

Avec ce premier fonds à impact, RGREEN INVEST s’engage à encore accroitre ses exigences en matière d’ESG. Un engagement que la société de gestion entend respecter pour plusieurs de ses futurs fonds, y compris INFRAGREEN V, dont le lancement est planifié au printemps 2022.

AFRIGREEN a fixé des cibles d’impact liées aux Objectifs de Développement Durable de l’ONU qui seront mesurées précisément en termes de MW installés, de MWh produits, de tonnes de CO2 et de litres de diesel évités, de nombre d’entreprises accédant directement ou indirectement à un nouveau canal de financement et de nombre d’entreprises commerciales et industrielles modernisant et améliorant leurs installations de génération électrique.

Si RGREEN INVEST investit depuis 10 ans dans des projets durables, la définition de l’investissement à impact reste récente[2], raison pour laquelle les fonds précédents n’ont pas été classés comme tels. Jusqu’ici, dans le cadre de sa politique ESG, RGREEN INVEST a mesuré une série de critères tout au long du cycle de vie des projets soutenus. Preuves de ces engagements : plusieurs fonds gérés par RGREEN INVEST sont labellisés Greenfin et tous les fonds sont conformes à l’article 9 du règlement Européen Disclosure (SFDR pour Sustainable Finance Disclosure Regulation).

RGREEN INVEST anticipe, pour tous ses fonds, un niveau élevé de conformité avec la taxonomie européenne – au moins 80 % – et s’engagera dans une démarche d’amélioration pour atteindre une conformité maximale à l’ensemble des modalités de la future réglementation.

 

[1] Le fonds AFRIGREEN DEBT IMPACT FUND est un projet nécessitant une extension d’agrément pour la société de gestion RGREEN INVEST. Cette extension est en cours d’obtention auprès de l’Autorité des Marchés Financiers. AFRIGREEN DEBT IMPACT FUND sera une Société en Libre Partenariat de droit français sous forme de Fonds Professionnel Spécialisé.

[2] France Invest – Un fonds à impact se définit par trois caractéristiques : l’intentionnalité (la volonté de l’investisseur de générer un bénéfice social ou environnemental mesurable), l’additionnalité (la contribution de l’investissement à l’impact) et la mesure de cet impact. En savoir plus ici.